Les légendes bretonnes

bannie-re_le-gendes_bretonnes-1706612317.jpg

Voyage mystique au coeur de 5 légendes bretonnes...

La Bretagne est célèbre pour ses légendes et contes qui imprègnent son atmosphère de mystère et de magie. Des histoires de chevaliers intrépides à la quête du Graal dans la forêt de Brocéliande aux récits de la ville engloutie d'Ys, chaque coin de la région regorge d'histoires captivantes... Découvrez quelques-unes des légendes bretonnes les plus emblématiques !

La légende du Roi Arthur, en forêt de Brocéliande


Selon les récits, la forêt enchantée de Brocéliande est le lieu où se déroulent de nombreux épisodes des légendes arthuriennes. C'est là que la Dame du Lac, Viviane, aurait remis l'épée Excalibur à Arthur et où la quête du Graal aurait débuté. La mystique Vallée sans Retour, au cœur de Brocéliande, est associée aux amours tragiques de Lancelot et de la fée Morgane, tandis que la forêt de Paimpont abriterait le tombeau de Merlin...

La Ville d'Ys, Cité Engloutie


Au large des côtes bretonnes, la légende de la ville d'Ys enchante les esprits depuis des siècles. Ys aurait été une ville prospère dirigée par le roi Gradlon, roi des Cornouailles. Mais, en raison de la malice de la fille du roi, Dahut, qui ouvrit un jour les portes de la digue qui protégeait la ville, Ys aurait été engloutie par les flots. La légende raconte que la ville d'Ys dort dans la baie de Douarnenez et que seule la cathédrale de Ys, laissant dépasser sa cloche, demeure visible à marée basse. Cette vieille histoire bretonne contant l’Atlantide armoricaine aurait pris racine au Ve siècle et continue aujourd'hui d'animer notre imagination.

Le mystère des Alignements de Carnac


De nombreuses légendes sont apparues autour de l’origine mystérieuse des Alignements de Carnac… Parmi elles, on retrouve la légende selon laquelle ces alignements massifs de menhirs sur plusieurs kilomètres sont en fait les vestiges pétrifiés d'une armée mythique. La légende raconte que Saint-Cornély, le saint patron de Carnac, aurait transformés en pierre les soldats d'une armée païenne qui cherchait à envahir la ville. D'autres histoires encerclent les milliers de pierres dressées de Carnac.. Entre explications archéologiques, culte religieux, site astronomique... quoi qu'il en soit, Carnac garde son aura mystique remplie de mystères.

Les Korrigans, des Créatures Légendaires



Les korrigans sont des créatures du folklore breton, souvent décrites comme des lutins farceurs. Signifiant en breton 'petit nain', le korrigan est une figure celtique reconnaissable grâce à sa fâcheuse apparence aux allures de petit gnome : chapeau pointu, gros nez, oreilles pointues... Ces êtres peuplent les forêts, notamment la forêt de Brocéliande, en se cachant dans les grottes ou les dolmens. Ils peuvent être bienveillants ou malicieux envers les humains, selon les cas. Les légendes racontent qu'ils dansent la nuit et s'amusent à effrayer les voyageurs égarés. 

La légende de l'Ankou, le Serviteur de la Mort



Plus sombre que les contes sur les korrigans, la légende de l'Ankou évoque un être sinistre associée à la mort. Figure importante de la mythologie bretonne, l'Ankou est représenté comme un squelette portant une grande faux à l'envers, souvent vêtu d'une cape noire. Ce personnage serait le Serviteur de la Mort et parcourrait les campagnes bretonnes la nuit à bord de son chariot lugubre pour collecter les âmes des défunts et les conduire vers l’Autre Monde. Le cliquetis des chaînes attachées aux sabots de ses chevaux résonnerait comme un avertissement funèbre pour les villageois, signalant que la mort est proche. On retrouve la figure de l'Ankou sur de nombreux calvaires et colonnes des églises bretonnes.