La Nature à l'Honneur dans le pays vannetais

La Nature à l'Honneur dans le pays vannetais

les Jardins de Coët-Kra à Plaudren

Chambre d'hôtes n°56G56440 PLAUDREN - Morbihan - Les Jardins de Coët Kra Chambre d'hôtes
3 épis

Plaudren
Pays De Vannes Lanvaux

4 chambres

11 voyageurs

Animaux interdits

A partir de 77/nuit (base 2 pers.)

Rencontre avec Jonathan Athimon, propriétaire des Jardins de Coët-Kra

Etes-vous sensibilisé depuis longtemps à la protection de l'environnement ?

Depuis l’enfance, je ressens le besoin de protéger l’environnement, les animaux. Et pourtant ma première carrière professionnelle était à l’opposé de cela : j’ai débuté en étant négociant en viande congelée à l’international. Je négociais dans le monde entier des contrats d’approvisionnement pour le monde entier. 

En 2009, j’ai eu une réelle prise de conscience : j’étais au Brésil, je négociais des contrats pour la Russie. Je survolais la gigantesque fazenda d’un éleveur de bœuf dans le Mato Grosso. Et j’ai vu ces images fortes, que l’on voit de plus en plus dans les médias aujourd’hui, de destruction de la forêt amazonienne pour faire de nouvelles pâtures pour le bétail. J’ai alors pris conscience que j’étais partie prenante de cette destruction, en étant un des rouages du système, en étant négociant. J’ai alors fait le choix de changer de vie. 

J’ai souhaité avoir une activité qui me permette de respecter la nature et l’environnement. Je suis donc devenu agriculteur en permaculture, en maraichage, arboriculture / agroforesterie, avec élevage de moutons Lande de Bretagne et de vaches armoricaines, deux races rustiques bretonnes, qui bénéficient de programmes de préservation, auxquels je participe. Mon souhait est avant tout de proposer aux gens des produits de qualité et de se nourrir naturellement, localement.

Comment votre projet d'hébergement touristique s’est-il inscrit dans ce changement de vie ?

L’accueil touristique permet de vrais échanges autour de la table d’hôtes notamment : on discute sur de thèmes variés, comme comment vivre différemment, en tenant compte de tous les enjeux environnementaux qui se présentent aujourd’hui. Cela me permet de transmettre mon expérience et d’expliquer mes choix.


Vos clients sont-ils également sensibilisés à la protection de l'environnement ?

Certains sont déjà conquis, certains veulent changer de vie. Dans tous les cas, les discussions sont toujours enrichissantes pour tous et permet d’ouvrir l’esprit de chacun. Dans tous les cas, les vacanciers repartent toujours très contents de ces moments conviviaux.


Comment va se développer votre activité désormais ?

Je suis actuellement dans ma troisième année d’exercice et j’ai déjà des clients qui reviennent, ce qui est très positif. Aujourd’hui notre projet principal est d’agrandir l’exploitation. Nous sommes un peu à l’étroit et nous voulons toucher plus de personnes. Par contre pour la partie hébergements touristiques, pas de nouveaux projets dans l’immédiat : nous allons d’abord nous stabiliser ainsi.

Nous avons déjà une table d’hôtes qui réunit une dizaine de personnes, avec le plaisir de pouvoir échanger, toujours cordialement, malgré les différents points de vue, ce qui est une vraie richesse ! 

(rencontre en juin 2020).